f Nouvelles Emissions

LEGATUS

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nouvelles Emissions

Attijariwafa bank va procéder du 19 au 21 décembre 2017 inclus à l'émission d’un emprunt obligataire subordonné d’un montant de 1,25 Mrd DH pour une maturité de 7 ans. Ce Focus est ainsi l’occasion de revenir sur la signature d’Attijariwafa ainsi que sur sa récente acquisition en Egypte. 

Pour cet emprunt, plusieurs tranches sont prévues avec 2 qui sont cotées et 2 qui sont non cotées. Pour le taux d’intérêt fixe, la prime de risque est entre 60 et 70 pbs. Pour celle à taux révisable annuellement, la prime de risque est entre 55 et 65 pbs. A titre de comparaison, la prime de risque de BMCE pour la maturité de 10 ans à taux révisable annuellement, est ressortie récemment à 85 pbs. 

Attijariwafa est un émetteur assidu de dette privée. Ainsi, au 30 juin 2017, l’encours des emprunts obligataires d’Attijariwafa bank s’élève à 12,95 Mrds DH. Aussi, au 30 juin 2017, l’encours de certificats de dépôts d’Attijariwafa bank s’établit à 7,4 Mrds DH pour un plafond du programme d’émission de certificats de dépôts de 20 Mrds DH.

Pour les résultats d’Attijariwafa, la banque a présenté dans la note d’information, les comptes IFRS semestriels. Ainsi, le résultat net part du groupe s’élève à 2,6 Mrds DH, en progression de 5,4% par rapport à fin juin 2016. Ce bénéfice tient compte d’un apport de 111 MDH d’Attijariwafa bank Egypt quand la cession de la moitié de la participation de Wafa Assurance a diminué son apport au RNPG de 149 MDH. 

Justement au niveau du dossier égyptien, si les réalisations Attijariwafa bank Egypt libellés en Livre Egyptienne (EGP) sont en nette hausse en 2017 S1, celles-ci en DH sont en baisse car le cours de change (EGP / MAD) a été quasiment divisé par deux. En particulier, le résultat net 2017 S1 a atteint 508 M EGP, en hausse de 36,2%. En dirhams, le RN a baissé de 34,3% à 270 MDH. Aussi, la situation nette en dirhams a reculé de 43% à 2.053 MDH. Toutefois, sauf nouvel effondrement de la Livre égyptienne, les résultats de 2018 devraient bénéficier d’un effet de base positif avec l’intégration de seulement 8 mois des bénéfices de l’ex Barclays Egypt en 2017. 

Pour la rentabilité du groupe, le ROE (RNPG/Fonds propres part du groupe) est de 12,9% au 30 juin 2017 pour un ROA de 1,4%. Aussi, à fin juin 2017, le ratio sur fonds propres de base a affiché une diminution de 1,11 points par rapport à fin 2016 pour atteindre 9,70%. Le ratio de solvabilité a également enregistré une légère baisse de 0,99 point à près de 12,30% au 30 juin 2017. Pour information, sur les 9 premiers mois de 2017, le RNPG a augmenté que de 15,8% à 4,1 Mrds DH. 

Au titre du premier semestre de l’exercice 2017, le coût du risque s’élève à 913 MDH soit 16% du RBE, en amélioration de 17,3% comparativement à fin juin 2016. En effet, le taux de contentieux a connu une stagnation par rapport à fin juin 2016, à 7,1%. Le taux de couverture s’établit à 73,3% à fin juin 2017, en hausse de 1,1 points par rapport à fin juin 2016. 

En conclusion, la signature d’Attijariwafa est un risque quasi-souverain vu sa nature systémique, la qualité de son actionnariat, et le risque crédit qui semble plutôt maîtrisé. En particulier, le caractère systémique est lié au fait qu’Attijariwafa détient au Maroc 27,9% des dépôts et 27,4% des crédits. 

 

 

Last News

Widget Résumé technique fourni par Investing.com France.

Subscribe To Our Mailing List

TOP Hausses & Baisses

Updated: 2017-12-15
 

FENIE BROSSETTE

6.58%

85.25%

LESIEUR CRISTAL

2.79%

28.07%

LafargeHolcim

2.10%

-22.49%

ALUMINIUM DU MAROC

1.92%

6.45%

JET CONTRACTORS

1.83%

124.28%

S2M

-9.65%

14.11%

AUTOHALL

-6.05%

-18.09%

AGMA-LAHLOU TAZI

-5.97%

15.87%

REBAB

-5.94%

3.46%

TIMAR

-5.13%

-30.35%

SONDAGE

Est ce que vous intégrez la dimension écologique dans vos investissements ?